Jean-Michel Ricard, fondateur de Siel Bleu et entrepreneur de l’ESS

siel-bleu-visuel

Depuis 18 ans, le groupe associatif Siel Bleu agit pour préserver l’autonomie des personnes fragilisées et créer du lien social grâce à l’activité physique adaptée. Preuve qu’appartenance au secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS) rime avec viabilité économique, le groupe emploie aujourd’hui 400 salariés et intervient dans une maison de retraite sur trois en France. Rencontre avec Jean-Michel Ricard, co-fondateur de Siel Bleu et fervent défenseur du modèle associatif.

Pourquoi avez-vous choisi le statut associatif pour Siel Bleu ?

Ce statut est essentiel car il permet d’impliquer à la fois les bénéficiaires, les partenaires et les salariés, notamment grâce à un mode de développement collectif basé sur la co-construction. Siel Bleu est le fruit d’un travail collectif. Nous pensons que rester en bonne santé n’est pas un luxe et le statut associatif nous permet de proposer un outil qui reste accessible à tous : l’activité physique adaptée change la vie des gens et crée des emplois.

Quelles sont les sources de financement de Siel Bleu ?

Siel Bleu fonctionne grâce à des conventions de partenariat avec les acteurs de la santé, du secteur médico-social, les collectivités, les caisses de retraite et. Cela assure au groupe 90 % de ses ressources. Les 10 % restants viennent d’appels à projets et de mécénat. Le groupe progresse et a donc en permanence des besoins de trésorerie supplémentaire. Nous arrivons cependant à consacrer 10 % de notre budget total à la recherche et au développement. Par exemple, nous menons en ce moment une vaste étude appelée Happier, pour qualifier et quantifier les bénéfices de l’activité physique sur les résidents de 32 maisons de retraite situées en France, en Belgique, en Irlande et en Espagne.

Quels sont vos projets pour cette année ?

Nous allons ouvrir en janvier 2015 l’Institut Siel Bleu, avec pour objectif principal de mener des programmes de recherche pour démontrer scientifiquement les bienfaits de l’activité physique adaptée. Cet établissement comprendra également un incubateur pour proposer de nouvelles offres thérapeutiques non médicamenteuses et le Campus Siel Bleu, ouvert à tous, pour diffuser au plus grand nombre les bienfaits de l’activité physique. Tout ce travail se fait bien évidemment en co-construction avec les professionnels de santé, une démarche que nous mettons en œuvre depuis la création de Siel Bleu. Nous continuons également à étendre nos activités à d’autres publics, comme les personnes qui présentent un handicap et celles qui souffrent de maladies chroniques.

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner