L’affacturage : la solution pour maîtriser sa trésorerie

Cécile Macor - Crédit photo Jean Chiscano

Dirigeante d’une entreprise de serrurerie dans les Pyrénées-Orientales, Cécile Macor a fait confiance à son conseiller Professionnels Caisse d’Epargne en choisissant la solution de l’affacturage. Elle a ainsi pu surmonter ses difficultés de trésorerie et poursuivre sereinement son activité.

Quel a été l’élément déclencheur pour demander de l’aide à votre banque ?

Le début d’année a été très difficile, nous avons épuisé notre trésorerie au bout de trois ou quatre mois seulement. Le problème ne provenait pas du manque de clients, mais des délais de règlement que nous imposaient certains gros clients (Armée, garages automobiles…), alimentant largement notre déficit bancaire. Nous n’avions pas ce problème avec les particuliers, dont le règlement était immédiat, ce qui prouvait le bon fonctionnement de la société. Ne pouvant laisser tomber les six personnes que nous employons, nous devions donc agir vite.

Pourquoi avoir eu recours à l’affacturage ?

Nous ne connaissions pas cette solution, mais elle semblait tout à fait adaptée à notre cas. Le principe est simple : nous recevons immédiatement le montant de notre facture de la part de la banque. L’avantage est que nous ne creusons pas notre trésorerie, et ne dépendons pas des aléas de nos clients. Bien que l’affacturage ait un coût, il reste moindre par rapport à un découvert. Nous en sommes aujourd’hui très satisfaits.

Comment avez-vous été conseillé ?

Client de longue date de la Caisse d’Epargne, nous avons fait confiance à notre conseiller Professionnels Robert Romero. Après examen de notre dossier, un conseiller Natixis Factor nous a rejoints pour nous expliquer les détails de l’offre. Cette solution nous a permis de financer notre activité et d’être sereins pour la suite.

Le conseil Caisse d’Epargne

L’affacturage, comment ça marche ?

Réponse de Robert Romero, conseiller Professionnels à la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon

« Le principe est simple : grâce à l’intervention de la Caisse d’Epargne, l’entreprise cède la créance (c’est-à-dire sa facture client) à Natixis Factor (1), qui s’assure qu’elle soit réglée. En retour, Natixis Factor verse le montant de la facture à l’entreprise en 24 à 48 heures, en contrepartie d’un forfait mensuel, évalué en fonction du chiffre d’affaires engagé et d’une commission de financement. L’affacturage lui permet ainsi de faire face aux décalages de trésorerie qui résultent des délais de paiement. Il existe également une formule particulièrement souple d’affacturage : Facturea Pro Tempo (2). Sans engagement de durée, cette offre répond bien à des besoins ponctuels par exemple. »

(1) NATIXIS FACTOR – Société anonyme
à Conseil d’administration au capital de 19915600€–379160070RCSParis– Siège social : 30, avenue Pierre Mendès- France – 75013 Paris – France.
(2) Solution d’affacturage adaptée selon
le profil de clientèle. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Professionnels.
Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner