Auto-entrepreneurs : comment changer de statut ?

Auto-entrepreneurs : comment changer de statut ?

Pour répondre à ces questions, Horizon Entrepreneurs est allé à la rencontre d’un spécialiste du statut d’auto-entrepreneur, Pascal Nguyên, journaliste et co-auteur de plusieurs ouvrages sur l’auto-entreprenariat.

Dans quels cas un auto-entrepreneur change-t-il de statut ?

Il existe d’après moi cinq scénarii possibles qui expliquent le changement de statut :

  1. L’activité de l’entreprise se développe et le chiffre d’affaires réalisé dépasse les plafonds autorisés ;
  2. L’auto-entrepreneur souhaite protéger son patrimoine personnel ;
  3. Il voit ses charges augmenter et souhaite accéder à une déduction fiscale ;
  4. Il veut développer son activité en s’associant ;
  5. Il souhaite embaucher.

Quelle que soit la motivation qui pousse un auto-entrepreneur à changer de statut, il n’y a qu’un maître-mot à respecter : anticipation ! En effet, il ne faut pas attendre d’avoir atteint les plafonds autorisés pour penser au changement mais bel et bien prévoir l’évolution de l’activité pour ne pas se laisser surprendre.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

En premier lieu, il ne faut pas penser que le fait de changer de régime va permettre de gagner en légitimité. C’est illusoire de croire que de passer du statut d’auto-entrepreneur à celui de société aura une incidence positive sur l’activité. Par ailleurs, le changement de régime ne doit pas être motivé par l’envie de dépenser plus, sous prétexte que certains régimes permettent de déduire ses charges et ses frais professionnels. Enfin, autre erreur à ne pas commettre : s’associer avec un proche — ami, membre de la famille — pour faire plaisir ou pour dépanner. S’associer est un engagement sur le long terme, qui implique des droits et des devoirs pour les deux parties prenantes et qui est souvent source de discorde. Cette décision doit être le fruit d’une mûre réflexion.

Quelles sont les questions à se poser en amont ?

Radier son statut d’auto-entrepreneur, enregistrer les statuts, créer la structure… toutes ces formalités administratives sont lourdes si vous optez pour une société, il faut donc bien réfléchir avant de se lancer et se poser les bonnes questions :

  • Quel est mon projet professionnel ?
  • Le changement est-il justifié ?
  • Vers quel type de gouvernance vais-je ? Ai-je envie de conserver mon statut de « dirigeant solo » ou ai-je envie de m’associer ?
  • Quel statut social choisir ?

Concernant ce dernier point, attention : comme pour le changement de statut, il est nécessaire d’anticiper et de calculer les charges sociales associées au nouveau statut juridique choisi pour ne pas perdre pied financièrement.

Qui consulter si l’on souhaite obtenir de plus amples informations ?

Les auto-entrepreneurs qui souhaitent changer de statut peuvent s’adresser à la Chambre de Commerce et d’Industrie, sans oublier bien sûr la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Ils peuvent également faire appel à un expert-comptable ou encore se tourner vers des organismes spécialisés dans la création d’entreprise tels que France Active ou Initiative France.

Pour en savoir plus sur le changement de statut, découvrez l’ouvrage de Pascal Nguyen : « Auto-entrepreneur : passez à la vitesse supérieure ! », Editions de l’Organisation.

Crédit photo : Thierry Vatelin.

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner