Une franchise réussie ? Un accord parfait entre indépendance et échange

Horizon-entrepreneurs-Pouilly

Depuis 2011, Sébastien Pouilly, en tant que franchisé de l’enseigne de prêt-à-porter Vet’Affaires, a développé son propre réseau en devenant propriétaire d’un point de vente et locataire de neuf autres. Témoignage de ce gérant ambitieux du Nord–Pas-de-Calais sur les secrets d’une franchise réussie.

C’est en tant que salarié que Sébastien Pouilly a d’abord rejoint l’enseigne de discount vestimentaire en 2007. Lorsque que celle-ci envisage un développement en franchise, il en saisit l’opportunité. « J’ai trouvé naturel d’adhérer à la politique de l’enseigne, explique-t-il. J’y ai vu la possibilité de bénéficier de sa force, tout en conservant une forme d’indépendance ».

Pour guider les franchisés dans la gestion de leur point de vente et les tenir informés de sa politique, la tête de réseau veille à communiquer régulièrement avec eux. Elle organise ainsi des comités d’échanges trimestriels avec les franchisés, au cours desquels sont exposées les stratégies d’achat, de merchandising ou financière. En plus de ce soutien, Sébastien Pouilly apprécie la transparence entre les différents acteurs du réseau. « Ces réunions nous permettent d’être plus en phase avec le marché et la concurrence et de comprendre les enjeux et la politique de développement de notre franchiseur, témoigne-t-il. Nous construisons alors une relation gagnant-gagnant, de réciprocité ».

Aujourd’hui, l’entreprise laisse l’opportunité aux franchisés d’être propriétaires du fonds de commerce (il peut aussi bien le louer que l’acheter, il en assume alors l’amortissement*), ou d’être en location-gérance. Sébastien a choisi les deux solutions selon ses différentes boutiques. « Je me sens privilégié, confie-t-il, je gagne bien ma vie, et je sais que je suis épaulé par une tête de réseau forte qui sait être là quand il le faut ».

Tout en conservant son indépendance dans la gestion de ses points de vente, Sébastien Pouilly n’est pas seul pour autant. De bonnes relations et un appui remarquable du réseau assurent la prospérité de ses franchises. Un succès sans fausse note pour cet entrepreneur.

* dans l’hypothèse de l’achat uniquement, dans le cadre de la location, cela devient une charge.
Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner