« Pourquoi j’ai rejoint une franchise »

Pourquoi avoir rejoint une franchise ? Patrick Marchand

Franchisé de Cavavin à Paris, Patrick Marchand met l’accent sur les bénéfices qu’il retire de l’appartenance à un réseau.

Quelle a été votre motivation à rejoindre le réseau Cavavin ?

J’avais le projet de m’installer. Il me semblait toutefois que de se lancer seul dans cette aventure pouvait devenir un parcours du combattant, que ce soit pour l’installation ou pour la gestion, ensuite, du point de vente. Je me suis donc tourné vers la franchise pour disposer d’un cadre précis. Ayant entendu l’un des dirigeants du réseau Cavavin lors d’une conférence au Salon des Entrepreneurs, j’ai été séduit par sa présentation de l’enseigne et du profil des franchisés recherchés.

Que vous apporte le fait d’entreprendre en franchise ?

De nombreux avantages. Tout d’abord une installation facilitée, avec notamment un dossier de financement rapidement accepté par la banque. L’aide à l’implantation est également importante. Elle va jusqu’à la prise en charge de l’inauguration, ce qui m’a permis d’éviter tout stress ce jour-là ! Par ailleurs, la sélection des produits est directement prise en charge par une équipe Cavavin. Cela me décharge grandement et tous les clients sont satisfaits des vins proposés.

À l’opposé, quels axes d’amélioration identifiez-vous dans la relation franchiseur-franchisé ?

Mieux intégrer les différences régionales en tenant compte des spécificités des zones de chalandise des points de vente. Dans certaines réunions du réseau, je me suis rendu compte que les demandes des clients Cavavin n’étaient pas tout à fait les mêmes, selon la région. Ainsi, les promotions ne correspondent pas toujours aux goûts de mes consommateurs. Par ailleurs, il peut être utile de suivre des formations plus régulières, pas seulement avant l’installation. Au global, toutefois, d’avoir intégré ce réseau me donne entière satisfaction.

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner