« J’ai opté pour un terminal de paiement électronique »

Christophe Billiar, franchisé Mezzo di Pasta dans son restaurant de Lyon. Photo : J. Chiscano

En mai 2010, Christophe Billiar a ouvert, à Lyon, une franchise Mezzo di Pasta. Depuis, il utilise chaque jour son terminal de paiement électronique (TPE) devenu pour lui « incontournable ».

Comment avez-vous choisi votre terminal de paiement électronique ?

Le restaurant est situé dans le quartier du Vieux-Lyon où les connexions via Internet ne sont pas toujours fiables. Nous avons donc opté pour un modèle GPRS avec un système filaire, facile d’utilisation, totalement indépendant et qui encaisse sans risquer d’être interrompu. A deux heures du matin, le terminal assure automatiquement la télétransmission vers la banque puis, une fois l’opération finie, édite le résumé du nombre et du montant de transactions effectuées dans la journée.

Quels sont les avantages de ce mode de paiement ?

D’abord, on ne perd plus de temps à manipuler de la monnaie ; ensuite, le TPE est un mode de paiement sûr, qui permet d’éviter faux billets et chèques en bois, bref, d’avoir l’assurance d’être payé. Enfin, comme nous ne disposons que de peu de liquidités, nous ne sommes pas soumis aux risques liés aux transferts de fonds ou au braquage.

Les clients sont-ils nombreux à vous payer par carte ?

Le mode de paiement dépend essentiellement de la nature du client. Les touristes et les étudiants, nombreux dans ce quartier, payent plus volontiers en espèces. Le règlement par carte représente en moyenne 20 à 25 % de nos encaissements, un chiffre qui grimpe significativement en fin de mois… quand les salariés ont utilisé tous leurs chèques de table !

« Pourquoi opter pour un terminal de paiement électronique (TPE) ? »

NASSIR-HASSAMBAT

Nassir Hassambay, chargé d’affaires Professionnels a conseillé son client Christophe Billiar sur le choix de son TPE. Photo : J. Chiscano.

Réponse de Nassir Hassambay, chargé d’affaires Professionnels à la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes :

Parce que ce produit présente au moins trois avantages : d’abord, il diminue sensiblement les risques d’impayés. Ensuite, cet appareil est très simple d’utilisation : le TPE est branché systématiquement au réseau de téléphonie, ce qui facilite la télétransmission des données. Enfin, il simplifie sensiblement la gestion de trésorerie : le professionnel est certain d’avoir la somme sur son compte au maximum deux jours après l’opération. Parmi les « plus » concurrentiels, l’offre de la Caisse d’Epargne propose une large gamme d’appareils entre 9 à 30 euros par mois.

Lire sur le même sujet : « Terminal de paiement électronique : conseils pour bien choisir »

Vos réactions

Réagir

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner