La CAPEB fête son 2000e Eco-artisan®


Le label est destiné aux artisans désirant maîtriser la performance énergétique et les procédés d’évaluation de cette performance.

Pour devenir Eco-artisan®, et en ayant aucune compétence en termes d’efficacité énergétique, il faut suivre un parcours de formation puis passer un examen spécifique. Si l’artisan est reçu, il n’a plus qu’à se procurer l’un des trois logiciels référencés par la Capeb pour compléter son dossier de candidature et le présenter.

Jean-Marie Carton rappelle néanmoins que l’Eco-artisan® se doit de respecter trois engagements majeurs :
•    Apporter le maximum de conseil à son client ;
•    Maîtriser l’évaluation des pathologies qui pourraient toucher un bâtiment ;
•    Maîtriser les travaux et fournir un travail de qualité qui assurera que la satisfaction du client.

Vos réactions

Réagir

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner