« La Garantie assurance emprunteur peut s’avérer extrêmement utile »

Photo : Jean Chiscano


Depuis près d’un an, vous êtes en incapacité totale de travail. Que vous est-il arrivé ?

Eric Bourgis : Un dimanche de juin dernier, j’ai brusquement ressenti une très forte douleur dans le bas du dos suivie d’une paralysie quasi-totale des membres inférieurs. Diagnostic : une hernie discale compliquée d’une excroissance osseuse sur une vertèbre basse. Le seul remède envisageable était une année de repos total accompagné d’un traitement médical lourd.

Ce qui se traduit par une diminution de vos revenus ?

E. B. : En effet, mon statut de profession libérale a entraîné depuis lors une réduction significative de mes rentrées financières. Heureusement, j’ai pu faire jouer ma garantie assurance emprunteur. Je l’ai souscrite en 2006, pour un montant de moins de 10 € par mois quand la Caisse d’Epargne de Saint-Mandé m’a consenti un prêt professionnel de 17000 € sur une durée de cinq ans. Depuis le mois de septembre dernier, c’est CNP Assurances qui se substitue à moi pour régler les mensualités que je dois à la Caisse d’Epargne.

Comment s’est passée la mise en jeu de cette garantie ?

E. B. : Il m’a fallu effectuer un certain nombre de formalités administratives, notamment constituer un dossier médical. Mon conseiller Professionnels m’a donné les coordonnées du correspondant CNP Assurances, qui m’a très vite envoyé l’avis officiel de prise en charge de mon échéance de prêt par l’assurance. Il me suffit maintenant de lui communiquer régulièrement une attestation médicale indiquant mon incapacité à reprendre toute activité professionnelle.

Pour en savoir plus : lire l’analyse d’Hervé Colentier, responsable Partenariats au sein de CNP Assurances.

http://magazine.horizonentrepreneurs.fr/4267-de-lutilite-de-lassurance-emprunteur

Vos réactions

Réagir

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner