Retour à la liste des questions

SAS ou SARL, quel est le statut juridique le plus adapté ?

Juliette

Il n’existe pas de solution idéale en ce qui concerne le statut juridique d’une société. La grande différence entre la SARL et la SAS concerne le statut du dirigeant et le coût des cotisations sociales de ce dirigeant. En effet, dans une SARL, le gérant est TNS (Travailleur Non Salarié), il cotise au RSI et ses cotisations sont d’environ 45 % de sa rémunération. Dans une SAS, le dirigeant est assimilé salarié, il cotise à l’URSSAF et auprès d’une caisse de retraite, les cotisations atteignent environ 55 % de la rémunération du dirigeant mais la couverture est plus importante en terme retraite complémentaire notamment. L’avantage de la SAS réside dans le fait qu’aucune cotisation n’est due tant qu’aucune rémunération n’est versée alors qu’en SARL le dirigeant non rémunéré devra verser des cotisations calculées sur une base forfaitaire. Ce point est à relativiser par le fait que le dirigeant de SAS non rémunéré ne sera pas couvert par la sécurité sociale, sauf s’il est demandeur d’emploi. Pour finir, la SAS possède l’avantage de la souplesse juridique que ce soit au niveau de la liberté statutaire ou au niveau de la cession d’actions (beaucoup plus simple qu’en SARL). La SAS est donc à envisager pour les dirigeants demandeurs d’emploi qui ne se rémunèrent pas ou encore ceux qui envisagent des mouvements de capital dans l’avenir.