Retour à la liste des questions

J’envisage d’embaucher un salarié, vers quel type de contrat me tourner ?

Gabriel

Il existe deux types de contrat de travail :

  • Le contrat à durée indéterminée (CDI) : c’est le contrat dit « de droit commun ». Il s’agit de la forme normale et générale de la relation de travail.
  • Le contrat à durée déterminée (CDD) : c’est l’exception au contrat de droit commun (CDI). Le recours à ce type de contrat est encadré par le Code du travail et ne peut être utilisé que dans les conditions prévues par celui-ci.

Les principaux motifs de recours au CDD ? Le remplacement d’un salarié absent, un accroissement d’activité ou encore une activité saisonnière.

Le contrat à durée indéterminée à temps partiel et le contrat à durée déterminée doivent obligatoirement être écrits et contenir un certain nombre de mentions obligatoires, sous peine d’être requalifié en contrat de travail à temps complet ou en CDI.
Le contrat à durée indéterminée à temps complet ne nécessite pas l’obligation d’établir un écrit, sauf si la convention collective le prévoit.
Il est toutefois fortement recommandé de rédiger un écrit qui permettra d’éviter toute contestation sur la portée et le contenu de la relation contractuelle.

La période d’essai doit être prévue dans le contrat de travail, écrit et signé par les parties. La durée maximale de la période d’essai d’un CDI est fixée par le Code du travail en fonction des catégories de salariés :

  • 2 mois pour les ouvriers/employés,
  • 3 mois pour les agents de maîtrise et techniciens,
  • 4 mois pour les cadres.

La période d’essai d’un CDI est renouvelable uniquement si la convention collective le prévoit et dans les conditions de cette dernière.

La durée maximale de la période d’essai d’un CDD ne peut excéder une durée calculée à raison d’un jour par semaine entière prévue au contrat, dans la limite de deux semaines si la durée du contrat ne dépasse pas 6 mois, et d’un mois pour un CDD supérieur à 6 mois.
La convention collective applicable peut prévoir des durées de période d’essai différentes pour un CDI. Une articulation entre la loi et la convention collective est alors nécessaire.