4 phrases pour comprendre l’utilité des réseaux d’entrepreneurs

biennale2

Lundi 7 mars, la ville de Caen donnait rendez-vous aux femmes entrepreneures ou aspirantes entrepreneures pour sa deuxième Biennale de l’entrepreneuriat féminin. Deux tables rondes étaient au programme : « Réseautez ! Success stories grâce aux réseaux » et « Réussites de startupeuses d’ici et d’ailleurs ». Tout pour mieux comprendre la force et l’utilité des réseaux d’entrepreneurs.

Organisée ce lundi 7 mars 2016 au Palais des congrès de Caen par Synergia, l’agence de développement économique de Caen-la-Mer, en partenariat avec l’Etat, la Caisse des Dépôts et la Caisse d’Epargne Normandie, la deuxième Biennale de l’entrepreneuriat féminin avait convié des femmes de réseaux, créatrices d’entreprises et aspirantes à la création. Deux tables rondes ont ouvert le débat sur ce thème : « Réseautez ! Success stories grâce aux réseaux » [LIEN article 1] et « Réussites de startupeuses d’ici et d’ailleurs ».

Cette deuxième table ronde rassemblait 5 créatrices d’entreprises innovantes, aux prémices de leur projet ou au tout début de la phase de développement et de croissance. Grâce à elles, l’occasion a été donnée à Horizon Entrepreneurs de résumer en 4 phrases clés l’utilité des réseaux d’entrepreneurs et de mieux comprendre les affres et bonheurs de la création d’entreprise.

« Avec les réseaux, vous apprenez à progresser étape par étape »

Morgane Renault, créatrice de Captain Sam – service de « chauffeurs » qui vous ramènent chez vous dans votre propre voiture après une soirée :

« J’ai toujours eu envie de créer mon entreprise. Mais c’est ma rencontre avec un incubateur qui m’a donné réellement envie de me lancer. Quand on a un travail stable, que l’on gagne bien sa vie, ce n’est pas simple de sauter le pas ! Dans un réseau d’entrepreneurs, on apprend à avancer étape par étape : il ne faut pas avoir peur des difficultés, il faut réagir, c’est tout. »

« Les réseaux savent anticiper vos difficultés à venir »

Muriel Thuillier, créatrice de Cocolico – création de vêtements made in France personnalisables vendus en Asie :

« A peine mon entreprise créée, j’ai dû réinventer le projet. Cocolico était un pure player qui n’était pas assez visible pour toucher sa cible. Grâce aux réseaux – qui, soit dit en passant, avaient mis le doigt sur ce risque au moins un an avant moi, même si je n’avais, à l’époque, pas entendu !– j’ai compris que je devais proposer mon projet à un autre marché et sortir de France ; direction le Japon, la Corée, Taïwan, la Chine… Ma problématique aujourd’hui est la gestion de la croissance. »

Les réseaux sont pratiques

Amance-Eudine Rouzier, créatrice de Wektoo logiciel de gestion et d’anticipation des périmés pour la grande distribution :

« Les réseaux ont une dimension pratique : en leur sein, vous trouvez un interlocuteur pour répondre à chaque question que vous vous posez. Leur gros atout, c’est aussi que vous pouvez y confronter votre idée d’entreprise au jugement de vrais professionnels. Enfin, les réseaux vous démontrent que, ce que vous croyez être l’Everest n’est, en fait, qu’une petite colline ! »

Au cœur des réseaux, des entrepreneurs vous coachent

Sylvana Boucher et Véronique Kilidjean, en phase de création de Box Temporis – box cadeau à contenu libre, envoyée par La Poste à un moment prédéterminé (1, 5 ou 10 ans) :
« En créant notre entreprise, nous découvrons un autre monde, un nouveau langage, une façon de travailler totalement différente. Au sein des réseaux et notamment de la pépinière d’entreprises de la CCI d’Evreux, nous sommes coachées par d’autres entrepreneurs, passés par là avant nous. Notre projet a évolué grâce à leur soutien et celui apporté par le groupe La Poste. Créer une entreprise prend du temps. Mais il ne faut rien s’interdire. Au début notre projet faisait sourire*, mais voilà, on y est ! »

Pour conclure, un mot d’ordre défendu par toutes : « Osez entreprendre ! »

Sur ce même thème, lire notre article sur la première table ronde de la Biennale de l’entrepreneuriat féminin à Caen : Réussissez avec les réseaux d’entrepreneurs

* Le projet Box Temporis a gagné le concours organisé par La Poste dans le cadre du plan « 20 projets pour 2020 ».

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner