Le nouveau statut étudiant-entrepreneur – Vendredi du banquier #51


Grâce à ce nouveau statut créé en 2014 par le ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, il est désormais possible d’être étudiant ET entrepreneur. Ainsi, l’étudiant conserve la protection sociale et l’accès aux prestations sociales mais il bénéficie aussi d’un véritable cadre pour adapter son rythme d’étude à la création ou la reprise de son entreprise. Il peut par exemple remplacer un stage par le travail sur son projet ou encore valoriser son expérience entrepreneuriale avec certains modules. Le statut vaut aussi pour les étudiants qui dirigent une association ou une junior entreprise.

Tout bachelier de moins de 28 ans peut déposer son dossier auprès de l’un des 29 Pôles étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE) qui instruisent les demandes. Les PEPITE assurent ensuite l’encadrement des jeunes entrepreneurs avec deux tuteurs, l’un pédagogue, l’autre issu du monde de l’entreprenariat, et pour créer une véritable communauté d’entrepreneurs, ils sont en train de mettre sur pied des espaces de co-working.pepite-france

Horizon Entrepreneurs a interrogé Jean-Pierre Boissin, coordinateur national des PEPITE, pour en savoir plus sur ce statut et cette génération d’entrepreneurs émergente.

Pour tout savoir sur le statut étudiant-entrepreneur, rendez-vous sur le site des PEPITE

 

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner