L’ancrage régional – TŸKAZ #3

TYKAZ SAGA-0034

Troisième volet de notre saga consacrée à Françoise Poulain-Bazin, lauréate 2014 du concours « Je crée, je développe, je pérennise » organisé par Biilink, avec le soutien de la Caisse d’Epargne. Pour créer et développer TŸKAZ, la 1re marque française de pressing connecté, l’entrepreneure rennaise n’a fait appel qu’à des professionnels bretons. Loin d’être un choix par défaut, cela traduit une volonté ferme de la chef d’entreprise de miser sur les nombreux atouts offerts par sa région.

 Au commencement, la force d’un réseau

« Voilà cinq ans que je suis membre de Réseau Entreprendre Bretagne. J’aime les valeurs d’humanité et de solidarité portées par ce réseau, que j’ai rejoint pour deux raisons majeures : rompre l’isolement propre à tout chef d’entreprise qui se lance et me créer un réseau de professionnels de tous métiers, avec qui je peux échanger, créer, développer. Objectif atteint : aujourd’hui, 90 % des partenaires avec qui je collabore sont issus de ce vivier de talents ! Et, précision importante, c’est parce que je suis membre de Réseau Entreprendre Bretagne que j’ai pu bénéficier d’un Prêt d’honneur pour l’amorçage régional (Phar), d’un montant de 50 000 euros à taux 0 %. »

Les conseils de Françoise ? « Les réseaux sociaux virtuels, c’est bien, mais c’est insuffisant. Il est primordial d’intégrer un réseau physique pour se constituer un relationnel solide qui, demain, peut devenir un socle pour rebondir. Mais attention, on n’adhère pas à un réseau par simple opportunisme. Un réseau, c’est avant tout un esprit de partage. Il faut accepter de donner sans recevoir. Et un jour, quand vous avez besoin, c’est la force du réseau qui s’exprime en entier. »

La lecture qui l’a guidée ? « Réseaux : le nouveau fil d’Ariane », par Marie-Claude Peyrache et Cécile Demailly, aux éditions European Professional Women’s Network-Paris.

S’appuyer sur un maillage local en plein essor

« En Bretagne, on a une identité très marquée avec un maillage de réseaux extrêmement fort. Pourquoi chercher loin des experts parfaitement qualifiés qui sont à côté de chez soi ? Le 12 novembre 2014, Rennes a été labellisée FrenchTech. Plus que jamais, j’ai pris conscience de la richesse et des nombreux atouts recélés par la ville : des professionnels compétents, des structures adaptées à l’émergence de l’entrepreneuriat, des prix compétitifs. Pour preuve, la location d’un espace de co-working au sein de la Cantine numérique rennaise ne coûte que 5 euros la demi-journée ! Simplicité des échanges, nourritures intellectuelle et humaine, qualité et prix bas, le tout à deux heures en TGV de la capitale. Que demander de plus ? »

Ce qu’il faut retenir ? « S’appuyer sur l’ancrage régional pour construire son projet, cela suppose de croire en la capacité des gens du territoire à avancer. Et les compétences sont présentes partout, même en province, contrairement aux idées reçues ! »

Ses partenaires du quotidien ? « Tous implantés dans la région ! De l’entreprise qui confectionne mes objets publicitaires aux agences de communication print et digital qui ont pensé l’identité graphique de TŸKAZ et développé le site Internet et l’appli mobile pour smartphones, en passant par la société qui s’occupe de la base clients et de la gestion des abonnements. Sans oublier, l’incubateur MV cube, qui m’accompagne dans la mise en œuvre de ma stratégie numérique. Et bien sûr, mon avocat, mon expert-comptable, mon architecte… »

Etre acteur de l’économie locale

« A 25 ans, j’ai rejoint le Centre des jeunes dirigeants à Corbeil-Essonnes. Puis j’ai travaillé à Paris durant vingt ans. Pendant toutes ces années, une voix sourde résonnait dans ma tête : j’avais envie de retourner dans ma région natale, la Bretagne. Avec le recul, je sais aujourd’hui que, par-delà ces aspects identitaires, ce qui est important à mes yeux c’est de participer à la vie locale, d’être actrice de l’économie rennaise. De là à dire que je rendrais à la ville ce qu’elle m’a donnée… mais c’est en tout cas ce que j’ambitionne ! »

Pour en savoir plus sur son entreprise, TŸKAZ, rendez-vous sur www.tykaz.fr

Pour lire ou relire les autres volets de la saga TŸKAZ :

 

Et rendez-vous en septembre pour le prochain épisode de notre saga :
Inventer son propre modèle d’entreprise 

Crédit photo : Jean Chiscano

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner