Le financement des entreprises en développement – Vendredi du banquier #50

Après avoir investi dans le lancement de son activité, un entrepreneur peut se retrouver à court de ressources pour assurer la pérennité et la croissance de son affaire. De fait, alors que les commandes s’accumulent et que le besoin en fonds de roulement augmente, le manque d’argent peut se faire ressentir. Il devient alors primordial d’étudier les différentes solutions financières qui s’offrent au dirigeant, en particulier après un ou deux exercices comptables.

Gil Brodin, Responsable Offre Crédit, politique clientèle artisanat, marché des professionnels Groupe BPCE, détaille les diverses solutions adaptées à chaque problématique. Ainsi, les crédits d’exploitation à court terme pourront financer le cycle d’exploitation de l’entreprise, alors que les prêts bancaires à moyen et long termes financeront les investissements (achat de matériel, de véhicule ou de locaux). Il met également l’accent sur l’affacturage auquel les entrepreneurs ne pensent pas toujours.

Au-delà des prêts classiques, les financements dits alternatifs représentent également une option pour le développement de son entreprise. Citons par exemple le financement participatif ou « crowdfunding« , et les services apportés par BpiFrance qui permet un cofinancement en lien avec la banque du demandeur.

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner