Datanoos, ou comment exploiter les immenses possibilités du « big data »

Après une carrière en entreprise, Agnès Jbeily s’est décidée à monter sa propre start-up, pour dépasser le plafond de verre auquel, à 40 ans, elle était confrontée.

Son idée : exploiter les immenses possibilités du big data. En effet, à l’heure où les données échappent toujours plus à leurs propriétaires, cette entrepreneure audacieuse a souhaité renverser la tendance et redonner à chacun la propriété et l’usufruit de leurs informations. Avec la collaboration d’ingénieurs, elle a ainsi créé plusieurs applications innovantes.

Elle présente ici la première de la série : « Mes envies » (disponible sur l’Apple Store).

Le concept ? Le consommateur poste n’importe laquelle de ses envies sur l’application et, grâce à un algorithme, Datanoos met en relation les offres de particuliers ou d’entreprises et les demandes. L’application joue sur la transparence : si un achat est réalisé à la suite de cette opération auprès d’une entreprise, l’entreprise rémunère Datanoos qui, en retour, reverse la moitié de la somme perçue au client.

Un projet qui se veut innovant sur deux plans :

  • sociétal : avec Datanoos, le consommateur donne volontairement ses informations et est même rémunéré, contrairement au schéma actuel où les données sont soutirées de façon parfois ambiguë et contre le gré des consommateurs ;
  • technologique : la start-up a remporté le prix OSEO grâce à la mise en place spécifique d’un algorithme pour décrypter les comportements. Une vraie révolution qui pourrait être dupliquée pour d’autres projets.
Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner