Cotation / notation : un prérequis pour faciliter votre financement

bricard

 Une entreprise ne peut pas solliciter un financement bancaire sans au préalable s’interroger ou interroger les différents acteurs financiers qui la cotent ou qui la notent. En effet, si cette étape n’est pas assurée et si la cotation n’est pas bonne, l’entreprise subira un refus de son crédit sans, la plupart du temps, connaître les raisons de ce refus.

Les acteurs de la cotation / notation sont les suivants :

Banque de France : cotation

Toute entreprise ayant plus de 700 k€ de chiffre d’affaires doit adresser sa liasse fiscale à la Banque de France et recevra un courrier en recommandé AR lui indiquant sa cote. Elle peut en demander la révision lors d’un rendez-vous en présentant des arguments dont la Banque de France n’aurait pas eu connaissance.
En l’absence de cette transmission, l’entreprise risque d’être mal cotée.
Tout savoir sur www.fiben.fr/cotation.

Réseaux bancaires : notation

Depuis 2009, la(les) banque(s) de votre entreprise doiv(en)t vous communiquer la notation qu’elle(s) vous a(ont) attribuée sur demande écrite de votre part.
Cette note ne peut faire l’objet d’aucune révision.

Assureurs crédits : notation

Les assureurs-crédits établissent une notation des entreprises qu’ils doivent financer. Cette notation sert de référence et de garantie pour l’ensemble des acteurs bancaires.
Elle est non révisable également.
Vous pouvez obtenir votre notation depuis 2013 sur le site www.ffsa.fr.

L’auteur
Agnès Bricard
Présidente du cabinet d’expertise-comptable Bricard, Lacroix & Associés
Fondatrice et présidente de la Fédération des Femmes Administrateurs
Présidente d’honneur du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables
www.agnes-bricard.com
Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner