Femmes entrepreneures – prenez le leadership !

Etre une femme et entreprendre : comment y parvenir ? Horizon Entrepreneurs a interrogé Anne-Marie Barreiro, coach certifié chez Ambcoaching depuis 2004, en France et au Québec, afin qu’elle divulgue quelques-uns de ses conseils aux femmes pour se lancer avec succès dans l’entreprenariat.

Pour cette spécialiste de l’entreprenariat et du coaching, il est plus difficile de créer son entreprise en France qu’au Québec, où elle exerce en parallèle. Pragmatisme versus élitisme, Anne-Marie Barreiro pointe du doigt un frein culturel et sociétal à l’entreprenariat féminin français. « En France, les femmes s’excusent trop et ne savent pas se positionner par rapport à leur statut, observe-t-elle. Elles ne sont pas prises au sérieux et ont toujours besoin de prouver leurs compétences. » Cet intempestif besoin de reconnaissance semble écarter les femmes de leur but professionnel, qu’il soit de créer une entreprise ou de prendre le leadership pour animer une équipe.

Forte d’une large expérience auprès d’entrepreneures françaises et canadiennes (mais aussi d’hommes entrepreneurs !), Anne-Marie Barreiro a identifié quelques bonnes pratiques pour changer d’état d’esprit et accomplir ses objectifs entrepreneuriaux :

  • S’informer et connaître les obstacles « Avant d’acquérir le courage et la force de se lancer, je recommande à mes clientes de bien connaître leurs objectifs et d’identifier ce qui peut constituer un frein pour elles. »
  • S’appuyer sur des réseaux « La plupart de mes clientes partent du principe que leur projet est impossible à réaliser seule. Or, il suffit souvent de bien s’informer. Je les oriente d’ailleurs souvent vers des associations et les réseaux adaptés à leur projet pour qu’elles puissent mettre en œuvre leur plan d’action avec toutes les cartes en main. »
  • Regagner son estime de soi « Femme ou homme, un entrepreneur qui ne croit pas en lui n’a pas toutes les cartes en main pour réussir. Le plus important est de regagner une bonne estime de soi. Attention, je ne dis pas “ayez confiance en vous”, cette injonction paradoxale provoque souvent l’effet inverse. Il faut simplement oser se mettre en valeur et ne pas tomber dans des clichés limitant trop souvent l’entreprenariat.»

En plus de ces recommandations, Anne-Marie Barreiro met en avant les atouts de la mentalité anglo-saxonne. « L’entreprenariat féminin est dynamique sur les deux continents, mais les Canadiennes sont moins méfiantes et l’on conclut des partenariats plus facilement », déclare-t-elle.

Ultime conseil :

« Femmes entrepreneures, pour prendre le leadership, pensez “coopération” avant “rapport de force” ! »

A voir aussi

Consultez la vidéo d’Anne-Marie Barreiro : Pourquoi la femme n’ose pas entreprendre ?

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner