Bilan de l’activité 2013 – Un an avec LuckyLoc

Copyright © Jean Chiscano

Pour ce onzième numéro de la saga LuckyLoc au tournant de l’année 2014, Horizon Entrepreneurs a souhaité dresser un bilan avec Claire Cano et Idris Hassim de leur activité en 2013 et envisager les développements futurs. C’est avec le sourire que semble commencer l’année pour les deux entrepreneurs.

La concrétisation du projet : un beau challenge

Avec une levée de fonds de 280 000 € et 117 000 km parcourus par nos utilisateurs, Claire Cano et Idris Hassim peuvent être fiers de leur premier exercice. Depuis près d’un an, les deux entrepreneurs travaillent sans relâche au développement de leur entreprise. En déployant beaucoup d’énergie et grâce à un travail acharné, ils ont surmonté les obstacles et mené à bien leur projet. « Le plus difficile était de ne pas constamment remettre nos choix en question. Nous sommes jeunes, LuckyLoc est la première entreprise pour laquelle nous nous investissons autant. Il était logique que nous soyons en proie au doute et à l’indécision par moment. Nous avons su les dépasser grâce à notre esprit d’équipe. Transformer le concept en réalité, en véritable entreprise était un challenge que nous avons relevé », déclare Claire Cano.

Une solidarité inter-entrepreneurs

Grâce aux réseaux sociaux, d’alumni (anciens élèves), d’entrepreneurs (avec l’incubateur Accuracy), Claire et Idris ont pu bénéficier de conseils avisés de leurs pairs. « On ne pensait pas qu’il y avait une telle solidarité entre les entrepreneurs. Cela nous a beaucoup aidé. C’est une belle communauté d’hommes et femmes en action. »

Savoir tirer des enseignements de 2013

Les erreurs commises ont permis aux créateurs de LuckyLoc de prendre conscience des difficultés et des enjeux de leur activité. « Nous ne regrettons pas les erreurs commises, au contraire. Nous en avons tiré des leçons et en sommes sortis plus forts. Par exemple, nous savons que la location est une activité saisonnière, et que nous devrons être extrêmement présents l’été prochain », explique Idris Hassim.

Des nouveautés pour 2014 ?

L’entreprise est lancée, le succès est au rendez-vous autant du côté des clients que de celui de la presse. Toutefois, la période de bilan est aussi celle de l’anticipation. C’est l’occasion pour les entrepreneurs de prévoir les développements futurs de l’entreprise. Après avoir analysé les erreurs à éviter, et dressé un bilan financier, l’heure est venue de se projeter. « Maintenant que LuckyLoc commence à bien fonctionner, il nous faut déjà voir plus loin pour proposer aux Français plus de locations à 1 euro. Ainsi, en plus du démarchage commercial, nous allons devoir aller de l’avant pour trouver de nouveaux partenaires. Par ailleurs, nous comptons embaucher un salarié en CDI en 2014 », conclut Claire Cano.

Pour en savoir plus, suivez la saga LuckyLoc.

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner