Trois réseaux de femmes entrepreneures – Revue du web au féminin #1

Au même titre que leurs homologues masculins, les femmes sont de plus en plus nombreuses à souhaiter créer leur entreprise. Cependant, nombre d’entre elles ne savent pas à qui s’adresser pour obtenir une aide à la création. Pour inaugurer cette Revue du web au féminin, voici trois projets mis en place par des femmes pour les femmes entrepreneures.

Fédération Pionnières, l’incubateur des projets féminins

En 2003, Frédérique Clavel a décidé de créer Fédération Pionnières. Il s’agit d’un incubateur destiné à accompagner et héberger les projets portés par des chefs d’entreprise femmes dans le secteur des services innovants. Cette initiative a été déployée dans plusieurs régions de France ainsi qu’à l’international. Les résultats obtenus constituent la preuve que l’accompagnement des femmes lors de la création de leur entreprise est un véritable enjeu. Le 13 décembre prochain aura lieu le Forum de la Mixité, venez rencontrer Fédération Pionnières sur son stand : http://www.parispionnieres.org/actualites/les-evenements-17.html

Biilink, le réseau social pour les femmes entrepreneures

Lancé il y a peu par Stéphanie Cassin, Biilink est un réseau social destiné aux femmes entrepreneures, qui propose de les soutenir dans la mise en place de leurs projets. Pour cela, Biilink met en lien les futures entrepreneures avec d’autres porteurs de projets ainsi que des partenaires professionnels. De plus, le réseau social permet de créer un profil personnel assorti d’une page de présentation de son projet. Il met aussi à disposition de ses membres des outils d’échange et de discussion, un système de blog multi-thèmes et enfin une mécanique de questions-réponses pour s’entraider.

Girls in tech Paris ou le networking pour les femmes entrepreneures

Depuis mai 2010, la mission de Girls in tech Paris est de mettre en valeur les femmes, ainsi que les parcours dans la technologie, afin d’encourager la mixité dans ce milieu traditionnellement masculin. Pour cela, Girls in tech a recours à l’organisation d’événements, soit sous la forme d’une mini-conférence avec des intervenantes sur un thème précis, soit des rencontres « Networking » pour faciliter les échanges au sein du réseau. Toujours pour promouvoir l’entreprenariat au féminin, Girls in tech Paris a dernièrement participé à la conférence « webdeux.connect » ou W2C qui avait pour thème « Préparer le web de demain ». Lors de cette conférence, les blogueuses interviewées ont toutes exprimé la même envie à long terme : créer un jour leur propre activité.

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner