Se préparer à la migration SEPA – Vendredi du Banquier #27

Au 1er février 2014, SEPA (Single Euro Payments Area – en français : espace unique de paiement en euros) deviendra obligatoire et aura créé une gamme unique de moyens de paiement en euros commune à l’ensemble des pays européens*.

Les entreprises pourront désormais effectuer des paiements scripturaux dans les mêmes conditions partout en Europe. Sans cette migration, les professionnels pourraient voir leurs moyens de paiement, prélèvements et virements bloqués une fois passée la date butoir. Carole Perron, Responsable du service EDI à la Caisse d’Epargne Ile-de-France, détaille les étapes pour passer à SEPA.

Vous avez modifié ou créé vos fichiers de virement et de prélèvement selon la nouvelle norme SEPA ? Pour vous assurer que vous êtes prêt pour le 1er février 2014, vous pouvez valider leur conformité sur une plate-forme sécurisée de test, mise à disposition par la Caisse d’Epargne pour ses clients. Vous pouvez y déposer vos fichiers XML et recevoir un rapport des anomalies et correctifs attendus.

En savoir plus sur la plate-forme de test SEPA

* Sont membres de l’espace SEPA : les 27 Etats membres de l’Union européenne ; les quatre Etats membres de l’Association européenne de libre-échange que sont l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse ; la principauté de Monaco, ainsi que les départements et régions d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion et Mayotte) ; les territoires de Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy et la partie française de Saint-Martin.

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner