Micro-crédit #1 : Un rebond professionnel réussi !

Grâce au soutien du CCAS* de Marennes et au micro-crédit octroyé par la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, Alain Briand a pu relancer avec succès son activité de pêche à pied.

Prêt à faible montant (entre 1 000 et 25 000 euros) généralement accordé à des personnes financièrement vulnérables, le microcrédit permet de financer et de développer des petits projets.

C’est cette démarche qu’a décidé d’entreprendre le Centre communal d’action sociale de Marennes, avec son partenaire depuis deux ans, Parcours Confiance de la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes.

 

Parcours Confiance adossé à ses partenaires (France Active, Initiative France  par exemple) permet à des personnes fragilisées de disposer d’un accompagnement social et financier renforcé, véritable tremplin pour réaliser leur projet, tout en rétablissant une relation de confiance avec les banques.

Alain Briand a pu en bénéficier et a ainsi été en mesure de reprendre avec succès son activité de pêche à pied.

Un bel exemple de réussite pour Alain et de professionnalisme pour le CCAS que la Caisse d’Epargne a tenu à saluer à travers les Trophées de l’Engagement en Régions 2011.

Marin pêcheur de profession, Alain Briand échappe de justesse au naufrage du Bélouga. Très marqué par cette expérience, il décide de se reconvertir dans la pêche à pied sur l’île d’Oléron. Malheureusement, le sort s’acharne sur lui puisque peu de temps après son installation, la tempête Xynthia inonde son domicile, mettant son matériel de pêche hors d’usage. Endetté et démoralisé, Alain se tourne vers le CCAS de Marennes qui lui apporte alors un véritable soutien moral et technique en l’accueillant. Soucieux de trouver une solution rapide et grâce à une très bonne connaissance du territoire, il réalise un diagnostic, l’aide dans ses démarches d’assurance et de restructuration de dettes puis entre en relation avec Parcours Confiance. Alain est entouré de bénévoles et la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, quant à elle, lui octroie un microcrédit d’un montant de 4 000 euros afin qu’il puisse relancer son activité professionnelle et être de nouveau autonome.

C’est un réel succès qui permet à Alain de percevoir des revenus – et donc de rembourser son emprunt – et de vivre correctement. Ecouté et accompagné tout au long de son projet, il est devenu depuis Président du syndicat des pêcheurs à pied de sa région et continue de développer son entreprise. Il a d’ailleurs souscrit un nouveau crédit bancaire de 17 000 euros à la Caisse d’Epargne pour s’équiper avec du matériel complémentaire. Confiant et épanoui dans sa nouvelle vie professionnelle, il a vraiment retrouvé le goût de vivre.

 

Pour en savoir plus sur le dispositif Parcours Confiance et l’accompagnement mis en place, rendez-vous sur le site Parcours Confiance de la Caisse d’Epargne.

* Centre communale d’action sociale

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner