Comin’Garden : la préparation, graine du succès ?

Pour valider son concept de restauration rapide basé sur des produits et du terroir dans une salle « jardin », elle a d’abord fait appel à une école de commerce pour réaliser une étude de marché (voir l’annuaire des junior entreprises), solution moins coûteuse pour un créateur d’entreprise, puis après avoir affiné son concept, elle a travaillé sur son plan de trésorerie, de financement et un compte de résultat sur 3 ans. Avec ce dossier étayé, son business plan et toute l’énergie qu’elle a mis dans cette création d’entreprise, elle a rencontré plusieurs banquiers dont un qui a décidé de financer son projet. Aujourd’hui, elle conçoit cette relation avec la banque comme un partenariat qui la suivra dans toutes les étapes de son entreprise.

 

Vos réactions

Réagir

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner