Evaluation de son entreprise : Les clés du succès

Evaluer son entreprise ne s’improvise pas. Présidente de la Fédération des centres de gestion agréés, Christiane Company nous livre ses conseils pour estimer, et donc céder, son affaire à son juste prix.

1 – Savoir anticiper

Ne vous précipitez pas : deux ans ne sont pas superflus pour estimer votre affaire et mettre en place des actions correctives qui la valoriseront davantage.

2 – Solliciter les bons interlocuteurs

L’expert-comptable reste le professionnel à contacter en priorité. Bien informé de la situation de l’entreprise, de son historique, de ses spécificités, il saura l’estimer rapidement et sûrement. Vous pouvez également demander un accompagnement auprès d’acteurs privés de la transaction.

3 – Calculer la capacité d’une affaire à générer du bénéfice

Jusqu’à récemment, un entrepreneur souhaitant céder son affaire calculait souvent sa valeur en s’appuyant sur un pourcentage du chiffre d’affaires. Les procédures se sont nettement affinées. Aujourd’hui, la valeur d’une entreprise se calcule à partir de son chiffre d’affaires, mais aussi du prix de l’immobilisation, de la qualité du personnel (s’il y en a) ou encore de son environnement. La combinaison de ces éléments indique la capacité de l’affaire à générer du bénéfice, et donc sa valeur.

Mon conseil : chaque année, des entrepreneurs convaincus que leur affaire n’a pas de valeur cessent leur activité sans tenter de la vendre. C’est une erreur : toute entreprise est un concentré de savoir-faire et, à ce titre, vaut quelque chose. Il est donc toujours pertinent de la faire évaluer.

Lire aussi nos conseils pour la reprise d’une entreprise 

Vos réactions

Réagir

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner