Terminal de paiement électronique : conseils pour bien choisir

Terminal de paiement électronique


Choisir son TPE implique de s’interroger sur l’organisation de son activité. « La première question que doit se poser un professionnel concerne son point d’encaissement, rappelle Vincent Roissac. Le paiement sera-t-il fait d’un point fixe ? En salle ? L’activité commerciale est-elle nomade (comme les marchés ou les foires) ?
Trois technologies permettent d’être opérationnels dans toutes les situations. »
• un TPE fixe ou mobile relié à une ligne téléphonique classique. Cette technologie convient particulièrement aux utilisateurs sédentaires ayant un faible flux de cartes bleues ;
• un TPE fixe ou mobile utilisant une connexion Internet à haut-débit, pour les commerçants devant effectuer de nombreuses transactions, notamment aux heures de pointe ;
• Enfin les commerçants nomades privilégieront des modèles fonctionnant par le réseau de téléphonie mobile, permettant l’encaissement en tout lieu.

La maîtrise de sa facture téléphonique
Le choix de la formule dépend aussi de la mainmise que le professionnel souhaite garder sur sa facture téléphonique. « Deux alternatives sont possibles, poursuit Vincent Roissac : le commerçant peut soit payer sa consommation réelle, soit préférer un forfait tout compris. » Seul un entretien avec son conseiller permet au professionnel d’affiner son choix et, le cas échéant, d’opter pour les nombreux services pratiques proposés en option (paiement en plusieurs fois, éditeur / lecteur de chèques, etc.).

Pour en savoir plus sur les terminaux de paiement électronique et faire son choix, contacter un conseiller Caisse d’Epargne.

En savoir plus sur le TPE santé dédié aux artisans taxi.

Vos réactions

Réagir

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner