L’affacturage, comment choisir le bon moment ?

« Au démarrage, l’affacturage équilibre une trésorerie trop faible ou l’absence de crédits bancaires ; à la maturité, il permet de se prémunir contre les défaillances des clients, libère des tâches administratives et finance la croissance de l’affaire. Et parce qu’il aide à démarrer sur de bonnes bases, l’affacturage est également pertinent en phase de création.»

Lire ausi les articles  : Sécuriser et optimiser son poste clients et Pourquoi opter pour l’affacturage?.

Vos réactions

e-affacturage

A vrai dire à chaque phase de son développement une entreprise peut avoir une bonne raison de souscrire un contrat d’affacturage. Pour les créations cela permet d’avoir de la trésorerie tout de suite, mais cela évite aussi au créateur de mettre « toutes ses économies » dans sa société, de ne pas mobiliser des comptes courants d’associés, de ne pas également être obliger d’ouvrir son capital à des tiers investisseurs.

En phase de crise, cela permet de remplacer ou de compléter des concours bancaires qui pourraient devenir plus rares ou plus chers.

En croissance cela permet de se financer sans faire appel au marché ni ouvrir son capital.

C’est aussi le moyen de faire de la croissance externe sans avoir recours à l’emprunt, l’utilisation de la ligne d’affacturage va compenser la trésorerie utilisée pour l’achat de la cible.

Réagir

Abonnez-vous à la newsletter pour retrouver dans votre boite mail les prochains articles
S’abonner